Expositions

     
  « quelle évolution pour les quartiers pavillonnaires », CAUE27 , mai 2013.  
 

L’urbanisme et ses politiques de mise en œuvre sont de plus en plus influencées par les préoccupations et ambitions environnementales. Le credo actuel stipule que pour être vertueuse, une ville devait être compacte, et met ainsi la densification à l’honneur. Pourtant, l’émiettement de l’urbanisation se poursuit, dans l’Eure comme partout en France.

Un simple calcul mathématique montre que si chaque année, à l’échelle nationale, une maison individuelle sur cent voyait son terrain divisé pour accueillir un nouveau logement, cela équivaudrait à la production annuelle de maisons individuelles, sans générer d’étalement urbain. Cette hypothèse, bien que séduisante, ne suffit pas à assurer un développement durable de nos territoires.

 

De quelle façon la densification des tissus pavillonnaires pourrait-elle participer à une évolution vertueuse de nos villes et villages, à la fois d’un point de vue économique, social et environnemental ? Quelles sont les limites de ce mode urbanisation ? Quels en sont les impératifs, les besoins, les risques ?

 

Le programme de recherche BIMBY (Build in my back yard) s’est penché sur cette question pendant trois ans, de décembre 2009 à décembre 2012. Le CAUE27 a participé à ce programme et s’est penché particulièrement sur les outils juridiques et les procédures de gouvernance. Par ailleurs le CAUE27 a aussi été chargé des expérimentations in situ de ce programme de recherche, qui se sont déroulées de mai à novembre 2012.

 

Aujourd’hui, le travail de recherche mené par le CAUE27 fait l’objet d’une exposition intitulée « Quelle évolution pour les quartiers pavillonnaires ? ». Cette exposition rend compte des résultats de la recherche sur le plan juridique, elle expose les impératifs d’une démarche de densification aux yeux du CAUE27, elle reflète les questions que ce dernier s’est posé en matière de gouvernance, et enfin elle présente le travail effectué au cours des quatre expérimentations menées dans le département.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger l’exposition en version numérique

 
 
     
  « Habiter aujourd’hui, Concilier densité et qualité de vie », Maison de l’Architecture Haute-Normandie, mars 2011.  
     
 

Cette exposition a été réalisée par la Maison de l’architecture, et proposée dans le cadre de la 6ème édition du Mois de l’architecture contemporaine en Normandie, où elle a été présentée dans le hall de l’hôtel de département de l’Eure du 3 au 25 mars 2011.

 

Au travers de 27 opérations de logements d’habitat dense individualisé en Haute-Normandie, en France et à l’étranger, elle évoque des enjeux de la densité urbaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
     
  « Retrospective Maurice Novarina 1907-2002, un architecte dans son siècle », CAUE74 , mars 2009.  
 

A l’occasion du centenaire de la naissance de l’architecte, l’exposition « Maurice Novarina, un architecte dans son siècle » retrace l’histoire de sa carrière, riche et complexe, étendue et diversifiée. Homme discret et modeste, l’architecte n’avait jamais été présenté au grand public à travers la totalité de son œuvre.

Des édifices religieux aux logements des grands ensembles, des équipements sportifs aux viaducs d’autoroute, la liste des réalisations de Maurice Novarina est longue et témoigne d’un ample réseau de commanditaires, d’entrepreneurs et d’artistes qualifiés avec qui il travaille régulièrement.

 

Sa carrière remarquable illustre l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme du XXe siècle, non seulement à l’échelle régionale de la Haute-Savoie mais à travers le territoire national puisqu’il a été, entre autre, architecte de la Reconstruction en Normandie.

 

Entre régionalisme et modernité, ingénierie et artisanat, l’œuvre de Maurice Novarina est à découvrir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contenu de l’expo sur le site du CAUE 74

 

Descriptif de l’exposition sur le site du CAUE 74

 

 

 
 

Comments are closed.